Aller au contenu principal

Comment les actions des marchés émergents se sont-elles comportées lors de la dernière crise Ukraine-Russie (2014) ?

Dr. René Dubacher

Dr. René Dubacher


Marchés financiers

Retour à l'aperçu
Article suivant

Dans l'évaluation de la crise Ukraine-Russie, on peut distinguer trois scénarios principaux:

Dans l'évaluation de la crise Ukraine-Russie, on peut distinguer trois scénarios principaux:

  1. Un scénario optimiste prévoit un conflit de courte durée, une stabilisation des prix de l'énergie, un durcissement des conditions financières et pas de réduction abrupte des investissements à risque

  2. Un scénario moins optimiste prévoit un conflit de longue durée, une interruption de l'approvisionnement énergétique européen et une réduction abrupte des investissements à risque

  3. Un scénario du pire entraîne une interruption de l'approvisionnement en gaz européen, une récession et des hausses de taux d'intérêt retardées

Bien que ces scénarios et leurs conséquences globales soient très différents, on peut néanmoins tirer des leçons du dernier conflit. Comment les actions ont-elles évolué pendant le conflit précédent en 2014?

Les rendements des facteurs (long-short, quintiles) dans l'univers MSCI Emerging Markets, calculés par Bloomberg, montrent l'image suivante. Une stratégie long-short, qui se concentrait sur les actions value des pays émergents, a gagné avec une surperformance de 5,4% pendant les 10 semaines de troubles et l'annexion de la Crimée. La performance des actions momentum et des actions à petite capitalisation a été négative.

Le graphique suivant montre les rendements des facteurs des pays émergents pendant l'annexion de la Crimée par la Russie :


Source: Bloomberg

Dans l'ensemble, les valeurs énergétiques ont particulièrement bien performé au cours de la période. Le secteur value au sein des valeurs énergétiques a surpassé les actions value de l'univers global de près de 4%. Les valeurs financières et industrielles ont également généré un rendement supérieur. En revanche, les biens de consommation cycliques (Consumer Discretionary) ont réalisé une sous-performance.

Le graphique suivant montre les rendements du facteur "value" des marchés émergents pour l'indice global et différents segments de marché pendant l'annexion de la Crimée par la Russie :


Source: Bloomberg

Dans le monde entier, on s'attend à ce que les prix de l'énergie restent élevés au cours des prochains mois. Les actions bon marché à faible volatilité pourraient, si l'histoire est un guide, réaliser une surperformance en raison de leur caractère défensif.

Malgré la guerre en Ukraine, les pays émergents ont réalisé une surperformance par rapport aux pays industrialisés cette année. En comparaison historique, les actions des pays émergents sont évaluées à un prix très bas et ont en plus un momentum de bénéfices positif.

Nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
18 + 0 =
Résolvez ce problème mathématique simple et inscrivez le résultat. Par exemple, pour 1+3, entrez 4.

Lire notre avis sur la protection des données

Next blog post